Un engagement métropolitain fort pour le Développement Durable

Un-engagement-métropolitain-fort-pour-le-Développement-Durable

Un engagement métropolitain fort pour le Développement Durable

L’adhésion aux principes de l’International Water Association

Lors du salon des maires d’Ile-de-France d’avril 2018, le Syndicat des Eaux de la Presqu’île de Gennevilliers (SEPG), ainsi que 13 autres grands services publics métropolitains, s’est engagé dans la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’ONU.

Avec 17 cibles, les ODD déterminés par l’ONU doivent permettre d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous. Ces engagements définis en 2015 sont en cours de déploiement dans le monde entier par le biais de plans d’actions et d’expériences innovantes et souvent inédites.

Le territoire métropolitain francilien est directement concerné par ces objectifs car il regroupe une population à la fois très urbaine mais également rurale, des niveaux de richesses très variables et avec une véritable sensibilité face aux changements climatiques.
Ainsi, le SEPG, engagé dans le déploiement à terme des Objectifs du Développement Durable a concrétisé sa volonté en adhérant aux principes de l’IWA (l’International Water Association) pour mettre en œuvre une vision durable des eaux urbaines.

Les Objectifs du Développement Durable (ODD) du Syndicat des Eaux de la Presqu’île de Gennevilliers (SEPG)

Les Objectifs du Développement Durable de l’ONU sont organisés par cibles. Pour le service public de l’eau potable porté par le SEPG, il s’agit de mettre en œuvre les cibles suivantes :

  • 6-Eau propre et Assainissement
  • 10-Inégalités réduites
  • 11-Villes et communautés durables
  • 13-Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  • 17-partenariats pour la réalisation des objectifs

Le SEPG œuvre déjà sur ces cibles par le biais de ses actions de soutien de ses usagers en situation de précarité hydrique, par la réflexion collective sur les réponses à apporter aux changements climatiques, par la lutte contre les pollutions diffuses et par le montage d’une ingénierie territoriale appuyée sur une gestion patrimoniale efficace.

Toutes ces actions ne sauraient être efficaces sans les usagers et les citoyens. L’eau est un bien commun qu’il faut préserver pour que les services publics restent efficaces et au juste prix. C’est pour cela aussi que le SEPG sensibilise lors de nombreux évènements ses usagers à cette culture de l’eau-responsable.

Vous pouvez retrouver ici le communiqué de Presse de l’ASTEE sur le sujet.

Étiquettes :