Luttons contre l’ouverture illicite des bouches incendie !

street pooling

Luttons contre l’ouverture illicite des bouches incendie !

L’augmentation massive d’ouvertures de bouches incendie les jours de grandes chaleurs est préjudiciable pour les populations.

Désormais connu sous le nom de « street pooling », cette pratique sauvage consiste à ouvrir les bouches à incendie et à inonder les espaces publics. Ces geysers d’eau ont été constatés à 300 reprises en 2017 sur le territoire du Syndicat des Eaux de la Presqu’île de Gennevilliers (SEPG).

Ces actes ont de graves conséquences. Sur le plan matériel, certaines routes ont été barrées, des caves inondées alors que des coupures d’électricité durant de nombreuses heures ont directement touché les populations.

Sur le plan humain maintenant, le capitaine PASCUAL-RAMON des Pompiers de Paris souligne « la puissance des geysers qui peuvent amener des blessures tragiques ». Les risques d’électrocutions sont naturellement accrus pour ceux qui « jouent » dans l’eau, mais ils mettent aussi en péril les installations collectives. Le capitaine insiste également sur « la saturation du numéro d’appel d’urgence des pompiers sur ces journées ».

De surcroit, les interventions en cas d’incendie deviennent périlleuses du fait de la diminution drastique de la pression en réseau ce qui induit un danger permanent pour les usagers. Certains subissent même des baisses de pression voire des coupures dans les derniers étages des immeubles.

Des interventions de fermeture de bouche incendie sont menées sur le terrain par le délégataire du SEPG, la société SUEZ. Elles s’opèrent uniquement sur demande des services municipaux de sécurité et de police, pour cesser ce gaspillage dans un climat parfois hostile face aux fauteurs de trouble.

Dans le cadre de son astreinte, SUEZ Eau France peut être amené à intervenir sous certaines conditions :

  1. SUEZ intervient uniquement au niveau de la vanne d’isolement (les manœuvres au niveau du coffre sont sous la responsabilité des communes)
  2. SUEZ intervient uniquement si les conditions de sécurité sont satisfaisantes (présence des forces de police à minima)
  3. SUEZ intervient après confirmation par écrit de la demande de fermeture de la bouche à incendie au niveau de la vanne d’isolement (mail à adresser à visio-pso-ordo-urgences@suez.com).
  4. SUEZ se charge de déclarer l’indisponibilité de la bouche à incendie au référent de Défense Extérieure Contre l’Incendie (DECI) de la ville.

Pour rappel, le numéro URGENCE SUEZ Eau France est le 0977 422 423.

Le SEPG appelle à la responsabilité de chacun face à ce type de conduite et déplore les conséquences désastreuses sur la continuité du service de l’eau à la suite de ces actes de malveillance.

Afin de sensibiliser sur les risques liés à ces pratiques, nous mettons à disposition des acteurs de territoire un kit de communication personnalisable dans notre Espace presse.

Étiquettes :